Comment choisir le bon détective privé ?

Le choix n'est pas simple car le net propose une multitude d'agences d'enquêteurs privés.

 

Voici quelques critères concrets et de bon sens permettant de faire un premier tri avant toute prise de contact.

 

 

 

Quoi vérifier avant la prise de contact avec un détective privé ?

 

La position géographique

 

La majorité des cas suivis par les agences de détectives privés sont traités au niveau local (ville, département ou région), clients et « cible » se trouvant bien souvent dans le même secteur.

 

Une agence positionnée là où se déroulera l'enquête est donc souvent le bon choix, car un enquêteur localement implanté, que vous pourrez par ailleurs rencontrer physiquement, connaît parfaitement son environnement, en maîtrise ses spécificités, sa géographie et dispose généralement d'un réseau local étoffé qui lui permet de lever les multiples blocages rencontrés en cours d'enquête.

 

« Et si mon dossier doit se dérouler loin de chez moi ? »

 

Le principe financier reste le même, supprimer les intermédiaires diminue le coût de l'intervention. Rien ne sert de faire sous-traiter par un tiers ce que vous pouvez faire vous même et ne pas rencontrer physiquement le prestataire dans ce cas de figure ne pose aujourd'hui aucun problème.

 

Effectivement, dans de nombreux domaines au quotidien, nous commandons et achetons des biens de valeurs et des services de façon dématérialisée, en confiance et sans avoir à rencontrer le professionnel.

 

Il s'agit là d'un mode de fonctionnement qui se normalise et qui peut s'appliquer à l'activité d'enquêtes privées, dés lors que les précautions d'usages sont prises.

 

Pour les affaires qui nécessitent des interventions à différents endroits du territoire, une agence implantée prés de chez vous pourra se charger « d'orchestrer » l'action en choisissant sous sa responsabilité les bons intervenants extérieurs.

 

Le droit d'exercer 

 

La profession de détective privé est particulièrement contrôlée.


Le CNAPS - Conseil National des Activités privées de Sécurité – en charge de cette tâche, délivre après enquête, les différents agréments nécessaires à l'exercice de la profession.

 

Récupérez les numéros d'agrément, d'autorisation d'exercer, voire de cartes professionnelles, figurant généralement sur les sites internet sélectionnés.


Ces deux références vous permettrons ainsi de vérifier sur le site du CNAPS si vos interlocuteurs ont toujours l'autorisation d'exercer

( https://teleservices-cnaps.interieur.gouv.fr/teleservices/ihm/#/home ).

 

Ces différentes références devront apparaître sur tous les documents qui vous seront remis en court d'exécution de contrat (contrat de mandat, rapport de mission, factures, etc.).

 

Le dispositif de médiation de la consommation  

 

Le professionnel doit permettre à tout consommateur, depuis le 1er janvier 2016, l’accès à un dispositif de médiation de la consommation. (  https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000032224805&cidTexte=LEGITEXT000006069565&dateTexte=20160701 )

 

Cette obligation, destinée à tenter de résoudre rapidement un désaccord, résulte de l’article L.612-1 du code de la consommation.

 

Vérifiez que le nom et les coordonnées du ou des médiateurs de la consommation soient inscrits de manière visible et lisible sur les sites internet sélectionnées ainsi que sur les conditions générales de vente.

 

Une assurance professionnelle  

 

La législation oblige le détective privé  à souscrire un contrat d'assurance responsabilité civile professionnelle.

 

Il s'agit là pour le client d'une sécurité en cas de désaccord ou défaillance.

 

Le professionnel transparent et responsable mettra en avant ce dispositif sur son site internet.

 

Assurez-vous de la validité de cette assurance lorsque vous contracterez avec le professionnel de votre choix.

 

Bonne ou mauvaise réputation  ?

 

Comment évaluer la réputation d'un professionnel ?

Peut-on faire confiance aux avis numériques... très souvent invérifiables ?

 

« Qu’il s’agisse de faux avis positifs postés par un professionnel, son entourage ou une agence de communication, ou bien d’avis négatifs rédigés par un concurrent ou toute autre personne malveillante, ces commentaires trompent le consommateur et faussent la concurrence.... Les enquêtes ont également démontré l’existence de faux avis rédigés par les professionnels, leur entourage ou même des prestataires spécialisés.» (https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/faux-avis-consommateurs-sur-internet )

 

Si un constructeur de maison individuelle peut vous faire visiter ses précédentes réalisations et vous mettre en contact avec ses précédents clients, un détective privé ne peut pas en faire autant pour des raisons évidentes de secret professionnel. Il en sera de même pour un avocat ou pour un notaire.

 

Il s'agit donc là d'un critère d'appréciation tout à fait aléatoire, à prendre avec recul.

 

Le tarif d'un détective privé ?

 

Concernant le prix des prestations, il est d'usage dans de nombreux articles d'avancer qu'il faut se méfier voire fuir un tarif trop bas.

 

Même si pour certains il serait le signe d'une qualité de prestation bradée et non professionnelle, ce qui peut être effectivement le cas dans certaines propositions extrêmes, il peut être aussi le choix d'un professionnel sérieux mais fonctionnant au travers d'une structure légère, peu soumise à la pression des charges sociales et fiscales (micro entreprise non soumise à l'application de la TVA par exemple), et dont la répercussion n'apparaîtra que sur les tarifs pratiqués et non sur la qualité du travail fourni.

 

Un tarif en dessous de la moyenne n'est donc pas obligatoirement un signe inquiétant.

 

Sachez enfin qu'en fonction de l'importance du cabinet de détective privé que vous allez contacter, de son implantation géographique et de la forme de sa structure, les tarifs pourront aller du simple au double, soit par exemple pour une heure de filature et surveillance de 50 euros HT à 100 euros HT.

 

Que doit-on vérifier lors de la prise de contact avec un détective privé ?

 

Les étapes précédentes vous ont certainement permis de sélectionner 2 ou 3 professionnels répondants aux critères de base. La prise de contact téléphonique ou physique vous permettra d'obtenir un premier sentiment sur leur réactivité, compétence et écoute, ce sur la base des renseignements que vous leur fournirez.

 

Le professionnel, quant à lui, définira les contours de vos attentes et devra proposer une prestation adaptée à vos objectifs.

 

Soyez vigilants sur les points suivants :

 

Réactivité 

 

Éliminez les candidats qui en cas d'absence, ne prennent pas la peine de vous rappeler dans les 2 jours qui suivent votre message.

Ce manque de réactivité ne peut être qu'un mauvais signal.

 

Compétence et transparence

 

La compétence est la capacité à mettre en œuvre aujourd'hui un savoir-faire visant à reproduire les résultats positifs de ses expériences passées.

 

La compétence passe par la façon d'appréhender le problème exposé, par l'analyse qui en est faite, humaine, juridique et stratégique, par la qualité de l'écoute et la clarté et la transparence des propositions qui en découle au regard de vos objectifs et des enjeux spécifiques, voire des stratégies peut-être déjà mises en place par votre éventuel avocat-conseil.

 

Évaluez le niveau de compétence et de transparence de votre interlocuteur, puis ressortez de ce contact avec une réponse positive à chacune de ces questions :

 

Mon problème a été bien étudié, humainement, juridiquement, stratégiquement et financièrement. ?

 

Ai-je été écouté avec attention ?

 

M'a-t-on posé les bonnes questions ?

 

Ai-je la réponse à toutes mes questions ?

 

M'a-t-on répondu de façon claire, précise, compréhensible, adaptée et cohérente ?

 

Mon interlocuteur m'a-t-il laissé une bonne impression ? Semble-t-il motivé, disponible, dynamique voire inventif ?

 

Finalement, suis-je en confiance  ?

 

L'aspect financier et contractuel

 

Ce point revêt une importance toute particulière car il peut être source d'incompréhension voire de conflit.

 

Pour éviter cela, assurez-vous qu'il vous sera remis un devis complet et transparent, détaillant la prestation proposée, son coût, les éventuels frais annexes, le temps estimé pour la réaliser et le montant de l'acompte demandé.

 

Vérifiez bien la présence des mentions légales sur ce document

( https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31144 )

 

Abordez dés à présent et sans hésitation l'hypothèse d'une évolution du devis ( rebondissements imprévisibles dans l'enquête ) et la façon dont sera géré l'éventuel supplément de coût.

 

Et pour votre parfaite information, demandez l'accès aux conditions générales de vente et à une copie de l'assurance professionnelle, puis prenez le temps de les parcourir.

 

Comparez enfin les devis obtenus et revenez vers le ou les professionnels si besoin pour obtenir un éclaircissement ou une modification de la proposition.

 

Sur la base des documents ainsi obtenus, vous serez en capacité de retenir le bon professionnel avec lequel vous pourrez vous engager en toute confiance et de façon éclairée en signant un contrat de mandat et une convention d'honoraires.